27 mai 2017

Big4+1 - Seven Years

Est-ce le retour à la mode des vinyls comme format d'expression ? On découvre de plus en plus de disques envisagés comme une œuvre à double face, césurée en son milieu pour offrir deux angles qui pointent vers la même image centrale. Vision kaléidoscopique simple, sans rupture, ou plutôt point de vue stéréoscopique pas désagréable qui donne du relief... Est-ce une mode, d'ailleurs, ou juste un plaisir de la contrainte, à l'image de ce que l'on peut connaître en littérature ?Un peu des deux sans doute, et aussi dans le cas de ce Seven... [Lire la suite]

23 mai 2017

João Camões & Jean-Marc Foussat - Suite pour la Troisième Oreille

On connaissait les variations pour porte et soupir, les concertos pour la main gauche, les guitaristes permanentés qui jouent comme des pieds. Mais c'est la première fois, sans conteste qu'il nous est donné d'entendre une « Suite pour la troisième oreille ».C'est pourtant ce que nous proposent le violoniste alto João Camoes et l'électronicien (et ingénieur du son) Jean-Marc Foussat pour un album étrange et inclassable, comme on les aime. A la face du ciel ! N'est pas le premier album en commun. On se souvient de Bien Mental, en trio... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mai 2017

Risser / Duboc / Perraud - En Corps Génération

Cela faisait cinq ans que nous criions Encore. Cinq ans, c'est long, et pas seulement en musique, mais ce fut au moins l'occasion de réécouter le premier disque du trio composé d'Eve Risser, de Benjamin Duboc et de Edward Perraud, En Corps. Réécouter comme la peau peut garder en mémoire les frissons, se rappeler des émotions, en faire parfois des obsessions... Bref tout un lexique charnel qui colle parfaitement à la musique de ces trois habitués de ces pages.Avec En Corps Génération, Bertrand Gastaut, le patron du label Dark Tree a... [Lire la suite]
13 avril 2017

Arthur Decloedt - Música de Selvagem

Música de Selvagem, musique de sauvage... J'ai l'impression d'entendre ce que nombreux d'entre nous ont pu entendre dans leur primesautière jeunes. Musique de sauvage, pas normative. Musique revêche, pas lustré dans le sens qui fait doux. Musique d'inadapté, qui fait diverger tout le cerveau et peut faire même entendre de la musique jusque dans les sons.Pis, les bruits !Mais musique libre avant tout, libre et agile, pleine de force et de fierté. Musique voyageuse et bienveillante. Musique de sauvage, sans doute, mais avec style. C'est... [Lire la suite]
05 avril 2017

Sylvie Courvoisier & Mary Halvorson - Crop Circles

La rencontre est inédite, mais en aucun cas surprenante. Elle est même, on peut le dire sans hésitation, naturelle. Ou pour le moins, logique. C'est dire toute l'excitation qui entoure Crop Circles, le disque de la pianiste suisse Sylvie Courvoisier et de la guitariste américaine Mary Halvorson. Une excitation fébrile, qui fait s'agacer plus que de coutume dans le déballage toujours pénible du plastique sans opercule qui enferme l'objet. Invention de Satan.Autant le dire immédiatement. La musique est à la hauteur de l'attente. Les... [Lire la suite]
14 mars 2017

Caravaggio - Turn Up

Lorsqu'on se range sous l'égide du Caravage, c'est qu'on aime les atmosphères contrastées avec un goût plus prononcé pour les ténèbres. C'est une description qui convient parfaitement à Caravaggio, le quartet qui regroupe quatre fortes têtes qu'on voudrait nous présenter comme en provenances de latitudes différentes.En réalité, Bruno Chevillon comme Eric Echampard, Benjamin de la Fuente comme Samuel Sighicelli ont le même horizon, celui d'une musique instinctive et nerveuse. Cogneuse comme il faut c'est à dire qui ne tombe pas comme à... [Lire la suite]

09 mars 2017

Roberto Negro - Garibaldi Plop

Roberto Negro est un formidable conteur. Nous le savions, au moins depuis Loving Suite pour Birdy So et cette approche scénarisée et poétique qui bâtissait un album tout entier. La narration n'était certes pas totalement linéaire, mais elle n'était sans doute pas aussi morcelée que ce que nous découvrons avec Garibaldi Plop.Le pianiste, pour ce court album est entouré de fidèles du Tricollectif. De ceux qui de In Love With au MilesDavisQuintet! ont depuis longtemps prouvé que leur alliance était d'une rare efficacité : Valentin... [Lire la suite]
07 mars 2017

Art Sonic - Le Bal Perdu

Les recettes qui doivent marcher à tous les coups avec des auditeurs comme votre serviteur ont cela de rassurant qu'elles marchent à tous les coups. C'est rassurant, douillet, chaleureux. Le nouvel album de l'Ensemble Art Sonic s'adapte parfaitement à ce schéma, et même un peu plus.Le quintet à vent qui nous avait tant séduit il y a un peu plus de trois ans avec leur magnifique Cinque Terre se réunit de nouveau pour faire parler les arrangements malins et les orchestrations finaudes du flûtiste Joce Mienniel et du multianchiste... [Lire la suite]
01 mars 2017

Naïssam Jalal & Rythms of Resistance - Halmot Wala Almazala

L'accélération de l'histoire se mesure souvent au gré des oeuvres. C'est le sentiment qui prévaut lorsque la flûte de Naïssam Jalal sort d'une nappe électrique persistante qui peine à retomber, un peu comme une poussière soulevée par une déflagration sur "Hob wa harb", le premier morceau de Halmot Wala Almazala, le nouvel album de ses Rythms of Resistance, dont nous avions déjà parlé l'année passée.L'Histoire s'accélère sous les attaques de flûtes, mais ce ne sont pas elles qui sont délétères : la musicienne d'origine syrienne,... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 février 2017

Sylvain Rifflet Mechanics à la Chapelle Corneille

un petit mot à la va-vite comme à l'accoutumée car il est fort tard et nous y reviendrons à coup sur chez Citizen Jazz, mais ce soir à la Chapelle Corneille de Rouen avait lieu un concert du Mechanics de Sylvain Rifflet, avec Joce Mienniel, Benjamin Flament et Phil Gordiani.Un écrin parfait pour cette musique très écrite, qui mature depuis le formidable Alphabet et qui n'en finit pas de bonifier. Depuis le disque Mechanics, on sent que le saxophoniste au manteau rouge a vraiment passé un cap qui sautait au visage ce soir. On y revient... [Lire la suite]