09 mars 2017

Roberto Negro - Garibaldi Plop

Roberto Negro est un formidable conteur. Nous le savions, au moins depuis Loving Suite pour Birdy So et cette approche scénarisée et poétique qui bâtissait un album tout entier. La narration n'était certes pas totalement linéaire, mais elle n'était sans doute pas aussi morcelée que ce que nous découvrons avec Garibaldi Plop.Le pianiste, pour ce court album est entouré de fidèles du Tricollectif. De ceux qui de In Love With au MilesDavisQuintet! ont depuis longtemps prouvé que leur alliance était d'une rare efficacité : Valentin... [Lire la suite]

04 mars 2016

Théo Ceccaldi & Roberto Negro - Babies

Chacun a son comportement propre face aux bébé. Certains les tiennent en sainte horreur, armés de phrases faciles à la WC Fields. D'autres sont gâteux et trouve magnifique jusqu'à l'excrétion glaireuse, quelle qu'elle soit ; aucun de ceux-là ne les regardent vraiment.Quiconque a déjà vu des bébés le sait très bien : ok, il y a la mignonnerie du sourire humide devant la vie qui s'ouvre et ces grands yeux délavés qui ne savent encore rien de l'aliénation, du travail salarié (répétition dans la phrase) et de l'avenir sombre de la... [Lire la suite]
06 mars 2015

Roberto Negro - Luna Di Wuxi / A l'Opéra

Le mois de mars 2012 sera de ceux dont le pianiste Roberto Negro se souviendra longtemps. Ce mois là, le jeune pianiste turinois passé par le conservatoire de Chambéry et atterri dans l'usine de champion du Tricollectif disposait d'une carte blanche au magnifique amphiopéra de Lyon. L'occasion de créer la divine Loving Suite pou Birdy So, justement qualifié dans ces pages d'Instant Classic, mais aussi de montrer à voir son trio. Un trio augmenté du trop rare Christophe Monniot, que Negro avait rencontré alors que le saxophoniste... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,