21 juin 2020

Défaite de la musique, le retour (définitif)

J'aimerai vous dire comme tous les ans, mais c'est faux, ce blog est en jachère, et je ne mets que quelques chroniques de temps à autres, et même, j'en ai quelques unes au frigo, mais je ne les mets même pas.Désespérant.La dernière fois que j'ai parlé de Culture, c'était quand ? Il y a longtemps sans doute. Cinq ans ? On regarde défiler les hôtes de la rue de Valois, et on reste interdit.Interdit de culture, c'est presque amusant. Enfin ça pourrait l'être, si ce n'était pas si dramatique. Si la situation n'était pas aussi terrible. Si... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 janvier 2020

François Corneloup - Révolution

François Corneloup a eu plusieurs vies. Et il faut avoir eu plusieurs vies pour avoir envie de faire la Révolution. Une vraie révolution, celle qui n'est ni un diner de gala ni un fantasme qui se soigne au biactol. François Corneloup a eu plusieurs vies, et pourtant il a surtout été saxophoniste baryton. Un baryton reconnaissable entre tous, qui se charge d'animer la rythmique sans abandonner cependant une certaine légèreté que lui seul sait avoir, à l'image de la douceur amicale de "Fileuse" que Corneloup dédicace à sa vieille amie... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 janvier 2020

The Workshop - More Conversation With The Drum

Attendue depuis la prometteuse alliance avec ses compères de polyrythmie installés au sein du Workshop, la suite de Conversation With the Drum menée par le saxophoniste Stéphane Payen ne nous exempte pas de surprises. Justement appelée More Conversation With The Drum, cet album paru chez Onze Heures Onze et qui commence par un très doux « Adèle » laisse entendre des timbres nouveaux : rien ne doit laisser penser que le Workshop est une structure fermée, et c’est la guitare de Nelson Veras et le baryton de Bo de Werf qui... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 décembre 2019

Les 10 albums de la décennie 10

Voici donc le résultat de la percolation des cinquante disques en une série de dix, forcément injuste. En fait, il aurait fallu une série de douze pour que je sois pleinement satisfait. Mais la règle c'est dix... Preuve que la décennie a été riche en coup de coeur. En revanche, et contrairement à mon habitude, je suis capable de n'en citer qu'un. C'est le Echo Echo Mirror House de Braxton, qui a absolument chamboulé la grammaire musicale sur cette décennie. Une décennie exaltante, pleine de surprise et avec une réalité qui n'est ni un... [Lire la suite]
26 décembre 2019

Années 10 - 50 albums (12-13)

On continue sur notre lancée avec deux années particulièrement riches, où le choix a été difficile. Certains s'imposent, comme l'oeuvre absolument stupéfiante de Guillaume Séguron, ou encore le manifeste d'Olivier Benoit, Feldspath. A mesure que la décennie avance, on devine une direction que prend ce classement, avec des figures incontournables. Ce n'est que le début. Matana Roberts - Coin Coin Chapter 2 Mississippi Moonchile Alban Darche - XMAS BOX Marc Ducret - Tower Vol.3 Günter "Baby" Sommer - Dedications La... [Lire la suite]
25 décembre 2019

Années 10 - 50 albums (10-11)

Comme promis dans le précédent billet, voici donc un début de sélection des 50 disques qui ont fait MES années 2010. J'insiste sur le mes. Il ne s'agit ni d'un classement de qualité universelle, ni un étalage des meilleurs ou des plus marquant. Il s'agit d'un travail d'affinités électives et de souvenirs. Il se trouve qu'ici même ou sur Citizen Jazz, je chronique des disques depuis le début de cette décennie (et même avant). Alors, j'ai fait ce petit travail qui a permis de me replonger dans quelques disques amis qui... [Lire la suite]

22 décembre 2019

La décennie se termine

Pour les années 2000, j'avais fait un florilège, il est ici. Pour les années 2010, l'exercice sera différent. En effet, ça fait plus de dix ans que je sélectionne les 10 disques qui m'ont le plus accompagné dans l'année. Le dernier en date est ici. Alors on va refaire la même chose avec les années 10. 50 disques, puis 10 à la fin, entre noël et le jour de l'an. Le belge Paul Otlet, écrivait : « Classer est la plus haute opération de l'esprit, celle qui implique toutes les autres. L'esprit s'élève à mesure qu'il est susceptible... [Lire la suite]
12 décembre 2019

Les Meilleurs Disques 2019

C'est désormais la tradition... C'est même devenu, paraît-il un exercice obligé, à l'heure dite. Après avoir déposé une première liste de 25 albums sur la page Facebook de Sun Ship, j'ai replongé dans l'année 2019, fort de plus de 150 chroniques écrites pour Citizen Jazz ou ce modeste blog qui, je n'en ferai pas le le serment parce que je ne le tiens jamais, reprendra de la vigueur en 2020. 2019 fut une année spéciale pour moi. Un peu lourde, où les disques ont été souvent de très bons compagnons, et des exutoires bien... [Lire la suite]
29 novembre 2019

Matana Roberts - Coin Coin Chapter Four : Memphis

Coin-Coin sort du purgatoire. Ou d’un état second, d’une période trouble où l’âme reprend ses droits, où la force se reconquiert, où elle fait à nouveau groupe, c’est ce que l’on entend dans les voix qui ouvrent « Jewels of The Sky : inscription », comme une descente au plus près de la terre. Pas de notions christiques, juste le moyen de camper dans la réalité, dans le mouvement, dans la bataille, dans le son profond et cathartique du saxophone alto. Together We Stand, encore une fois. La révolte se relève, après s’être... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2019

Damon Locks & Black Monument Ensemble - Where Future Unfolds

Il y a des instants comme ça où l’on se retrouve devant des œuvres, et on est un peu sans voix. Speechless, disent les anglo-saxons avec un sens de la synthèse qui les honore. C’est un peu ce qui se passe la première fois qu’on écoute le Black Monument Ensemble de Damon Locks. Parce que plein de choses se passent en même temps, parce que c’est une œuvre aboutie et en même temps inclassable, parce que c’est furieusement politique et en même temps absolument esthétique et que quand les deux marchent ensemble (Together, we stand !)... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,