09 mars 2017

Roberto Negro - Garibaldi Plop

Roberto Negro est un formidable conteur. Nous le savions, au moins depuis Loving Suite pour Birdy So et cette approche scénarisée et poétique qui bâtissait un album tout entier. La narration n'était certes pas totalement linéaire, mais elle n'était sans doute pas aussi morcelée que ce que nous découvrons avec Garibaldi Plop.Le pianiste, pour ce court album est entouré de fidèles du Tricollectif. De ceux qui de In Love With au MilesDavisQuintet! ont depuis longtemps prouvé que leur alliance était d'une rare efficacité : Valentin... [Lire la suite]

17 février 2017

Le Grand Orchestre du Tricot - Atomic Spoutnik

Il est des phénomènes métaphysiques qui mènent aux franges de la folie. La décorporation est une manifestation de désordre psychique évident, mais c'est aussi une perception symbolique, un état créatif assez commun. La folie est un état subjectif dont les limites sont suffisamment lâche pour qu'on n'y trouve que des frontières ténues avec les artistes ; c'est un imaginaire qui aurait oublié de fermer la fenêtre et verrait s'évader son univers en expansion. Ceci est une vision optimiste et affable de la folie.Atomic Spoutnik, le... [Lire la suite]
04 mars 2016

Théo Ceccaldi & Roberto Negro - Babies

Chacun a son comportement propre face aux bébé. Certains les tiennent en sainte horreur, armés de phrases faciles à la WC Fields. D'autres sont gâteux et trouve magnifique jusqu'à l'excrétion glaireuse, quelle qu'elle soit ; aucun de ceux-là ne les regardent vraiment.Quiconque a déjà vu des bébés le sait très bien : ok, il y a la mignonnerie du sourire humide devant la vie qui s'ouvre et ces grands yeux délavés qui ne savent encore rien de l'aliénation, du travail salarié (répétition dans la phrase) et de l'avenir sombre de la... [Lire la suite]
11 février 2016

Sylvain Darrifourcq - In Love With Théo & Valentin Ceccaldi

Si l'on en croit le philosophe Joe Dassin (1937-1980), au sujet de l'amour et des relations afférentes, il y a « les femmes que l'on aime et celles avec qui l'on dort ». Cette pensée, transcendante encore de nos jours de la part de celui qui avait révélé « Qu'à Paris, à vélo, on dépasse les autos » nous est confirmé par le batteur Sylvain Darrifourcq, un philosophe d'un tout autre acabit qui, outre une participation active au MilesDavisQuintet! a déjà fait l'expérience ontologique de jouer au Yamm's avec le père à jésusAinsi donc,... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 décembre 2015

Les Meilleurs disques 2015

C'est désormais la tradition...C'est même devenu, paraît-il un exercice obligé, à l'heure dite. Après avoir déposé une première liste de 25 albums sur la page Facebook de Sun Ship, il a fallu soupeser, réécouter, trouver de la cohérence et laisser parler son coeur pour en sortir 10 albums. L'exercice est difficile, car l'année musicale est inversement proportionnelle à la qualité de 2015.Ce fut une année de merde. A tout point de vue.Musicalement, ce fut une année brillante, avec des confirmations, comme Mary Halvorson ou Andreas... [Lire la suite]
03 novembre 2015

Quentin Biardeau - Quatuor Machaut

Quiconque a déjà écouté Coltrane avec émotion et s'est déjà passionné pour Poulenc le sait, au fond de lui, même si on est le plus athée des athées, que le fait religieux laisse des traces dans la musique. Que ces traces sont brillantes, envoutantes ; que le mysticisme est une vague d'émotion qui submerge et chamboule au point de vous rendre agnostique. Laissons de côté ces considérations théologiques pour en revenir à d'autres, plus historiques : le fait religieux dans la culture occidentale (entre autre) a laissé dans toutes les... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 novembre 2015

Darrifourcq / Hermia / Ceccaldi - God at The Casino

La pochette montre un dé à jouer, méthodiquement explosé. La résultante, sans doute, ou la conséquence, plutôt, du titre de l'album : God at The Casino. C'est sur qu'il y a de quoi piper le destin.Le présent disque, qui sort sur le label anglais babel label est un trio tout neuf qui compte deux solistes français que nous aimons beaucoup par ici ; le violoncelliste Valentin Ceccaldi et le batteur Sylvain Darrifourcq. Soit une belle brochette de Tricollectif, de celle qui nous avait tant plus sur le MilesDavisQuintet! (MDQ!). Le jeune... [Lire la suite]
18 octobre 2015

Ceccaldi/Grimal/Gélugne/Satche - Petite Moutarde

L'atmosphère du Tricollectif, l'un des collectif français les plus structuré du moment, est propre à ses musiciens ; on le reconnaîtrait entre mille, de Marcel et Solange à Walabix, en passant par le trio de Théo Ceccaldi. On aurait tort de penser que celui-ci ne tient que sur les archets confondus des frères Ceccaldi ; de Florian Satche, batteur de Marcel et Solange et du présent album à Roberto Negro, les expressions sont pourtant frères, ou pour le moins cohérentes.Il ne faut jamais utiliser le mot surréaliste à mauvais escient, au... [Lire la suite]
16 mai 2015

MilesDavisQuintet! - Shapin' with MilesDavisQuintet!

C'est le troisième billet de suite que nous consacrons donc aux sorties conjointes du label BeCoq, indépendantes ou dans un coffret afin de présenter une forme de panorama des musiques de traverses défendues par la petite maison nordiste. Après le Free percutant de Cactus Truck et l'ordonnancement minimaliste et monochrome des clarinettes de WATT, c'est encore un autre univers qu'inverstit le présent album cosigné du Tricollectif d'Orléans. Un environnement sonore patiemment construit par des boucles répétitives qui jouent à la fois... [Lire la suite]
06 mars 2015

Roberto Negro - Luna Di Wuxi / A l'Opéra

Le mois de mars 2012 sera de ceux dont le pianiste Roberto Negro se souviendra longtemps. Ce mois là, le jeune pianiste turinois passé par le conservatoire de Chambéry et atterri dans l'usine de champion du Tricollectif disposait d'une carte blanche au magnifique amphiopéra de Lyon. L'occasion de créer la divine Loving Suite pou Birdy So, justement qualifié dans ces pages d'Instant Classic, mais aussi de montrer à voir son trio. Un trio augmenté du trop rare Christophe Monniot, que Negro avait rencontré alors que le saxophoniste... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,