27 juin 2017

Lunar Error - Selene

La lune inspire les jazzmen et les improvisateurs européens. Sont-ce les temps crépusculaires qui donnent de la matière à la création ? On est en droit d'en douter, tant les approches sont différentes. Entre L'Orchestra Nazionale de la Luna, aventure chamarrée menée par quatre musiciens amoureux des couleurs de la nuit et l'Orchestre de la Lune, aventure en grand format luxueux et consensuel où se croisent Didier Havet et Brad Scott, quel rapport ? Quasiment aucun, sauf un : la lune est scruté de la planète bleue, à hauteur des rêves... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 juin 2017

Sean Ali - My Tongue Crumbles After

Les premières secondes de My Tongue Crumbles After, premier disque solo du contrebassiste Sean Ali ressemblent à la pochette. Une route sombre, déserte, éclairé par des phares glauques, ou tout comme rien peut arriver. Une sorte de mélange entre passivité impatiente et trépidations vides. Un temps faible, sans doute, mais qui promet des moments plus tendus. Ils arrivent vite : dans les scories des sons enregistrés qui nimbent la contrebasse sur "Salutations", des cris d'animaux lointains, dont vite on ne sait pas s'ils sont là pour... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mai 2017

Nuova Camerata - Chant

Le Portugal, si riche d'audace et de diversité musicale n'en finit pas de nous surprendre. Ce n'est pas le seul, dans le disque qui nous concerne aujourd'hui. L'étonnement vient aussi du label Improvising Beings ; un étonnement permanent, pétillant et joyeux. Un étonnement qui peut passer d'une référence à l'autre de Acceptance.Resistance à ce magnifique Chant d'un quintet nommé Nuova Camerata entièrement constitué de residents lusitaniens. Même le violoncelliste allemand Ulrich Mitzlaff, remarquable créateur de textures aussi... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 avril 2017

Arthur Decloedt - Música de Selvagem

Música de Selvagem, musique de sauvage... J'ai l'impression d'entendre ce que nombreux d'entre nous ont pu entendre dans leur primesautière jeunes. Musique de sauvage, pas normative. Musique revêche, pas lustré dans le sens qui fait doux. Musique d'inadapté, qui fait diverger tout le cerveau et peut faire même entendre de la musique jusque dans les sons.Pis, les bruits !Mais musique libre avant tout, libre et agile, pleine de force et de fierté. Musique voyageuse et bienveillante. Musique de sauvage, sans doute, mais avec style. C'est... [Lire la suite]
28 mars 2017

Escape Lane - The Bridge Session 05

Aventure transatlantique qui revendique son lien transcontinental, les rencontres organisées par The Bridge sont depuis quelques années un acteur majeur du dialogue incessante entre la jeune Europe et la vieille Amérique.Cette dernière a depuis longtemps cessé d'exercer une tutelle sur le jazz européen, remplacé par une sorte de fascination réciproque que la plupart de ces séjours croisés subliment. On ne compte plus les orchestres plus ou moins inattendus que cela a pu engendrer, les prolongements qui en ont découlé, et les instants... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 février 2017

Michel Edelin's Flute Fever Orchestra - Kalamania

C'est tout à la fois une personne rare, qui a traversé les décennies sans un dommage et un musicien aux collaborations étourdissantes et à l'aura intacte qui est à la proue de ce présent double-album. Lorsqu'on pense flûtiste de jazz, on pense avant tout à Dolphy. Dans les contemporains, bien entendu à Nicole Mitchell. Quand on pense flûtiste de jazz européen, on songe à Michel Edelin. Parmi les jeunes générations, à Sylvaine Hélary.Qu'on se rassure, dans ce double album Kalamania, joué par le bien nommé Flute Fever Ochestra et dirigé... [Lire la suite]

26 janvier 2017

Evan Parker /Daunik Lazro / Joe McPhee - Seven Pieces

Ce n'est pas sur que ce soit l'époque qui veuille ça, ou les concours de circonstances, ou la facilité de « rénover » certaines bandes et de les éditer, mais les archives font florès depuis quelques temps. On pensera aux ouvertures d'archives de Jean-Marc Foussat récemment (il est à la manœuvre sur ce disque, mais ce n'est pas lui qui était aux platines ce soir là), mais aussi à un coffret autour de Joëlle Léandre, sorti chez Not Two, dont on parlera prochainement sur Citizen Jazz.Ce n'est pas de la nostalgie. On ne peut pas, par... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 janvier 2017

Earth Tongues - Ohio

Ce sera, sans doute, dans nos musiques et sur ces pages l'une des tendances les plus marquantes de l'année 2016. On hésite à dire la naissance (ce qui serait ridiculement faux), mais plutôt la confirmation et l'accélération d'une famille créative qui autour du batteur Carlo Costa, Pascal Niggenkemper, Frantz Loriot, Jean-Brice Godet ou Dan Peck visite des contrées arides et marquées par le dénuement des effets.Plusieurs labels témoignent de cet essor, à commencer par Ruweh Records dont nous parlions il y a peu avec le disque de... [Lire la suite]
05 janvier 2017

Raphaël Malfliet - Noumenon

Le label de Brooklyn Ruweh Records est toujours source d'étonnement. Voici à peine un an que ces pages l'évoque, mais il a déjà pris une place à part, tant la musique qu'il propose est troublante, riche, à la fois exigeante et foncièrement charnelle, qui parle immédiatement aux sens.Le Noumenon du bassiste belge Raphaël Malfliet n'échappe pas à la règle. Installé depuis quelques années à New-York, l'anversois fréquente une scène où l'expérimentation n'est pas un vain mot, puisqu'on a pu le voir notamment avec Pascal Niggenkemper ou... [Lire la suite]
30 décembre 2016

Ingrid Laubrock - Serpentines

Avec Ubatuba, Ingrid Laubrock avait entamé une mutation qui semble irréversible. La musicienne allemande, renommée pour son Anti-House ou encore pour son trio avec Tom Rainey et Mary Halvorson, ce sont de saxophone à la fois chaleureux et légèrement écorché recherche les associations inouïes et les constructions complexes. Elle délaisse même la primauté du jeu pour celui de la direction où les relations particulières entre chaque musicien est la base d'un jeu d'assemblage à la fois abstrait et indiscutable qui tient du jeu de... [Lire la suite]