23 avril 2018

Vinny Golia Wind Quartet - Live at The Century City Playhouse

Vinny Golia, ce n'est pas que cette longue chevelure blanche à faire pâlir tous les chauves de mon espèce. C'est aussi -voire surtout en réalité, mais quand même- un musicien polymorphe, saxophoniste généreux et puissant, mais également à l'aise aux clarinettes, au basson, aux flûtes... Ppour aller vite et reprendre sa définition, l'usage des bois, dont il s'est fait le spécialiste, tant dans le domaine de la creative music que dans la musique contemporaine. On se remémorera ses compositions for Large Ensemble, enregistré en 1982 ou... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 février 2018

Denis Fournier & Denman Maroney - Intimations

Les deux musiciens qui se rencontrent pour la première fois pour ce duo entièrement improvisé se ressemblent beaucoup, et évoluent sans s'être jamais croisé dans des sphères semblables, et des esthétiques jumelles. Tant de choses les rapprochent qu'il est étonnant finalement qu'il ait fallu attendre aussi longtemps pour que la batterie de Denis Fournier et le piano de Denman Maroney se croisent enfin.Pas forcément que ceux-là tiennent le haut du pavé. Artisans discrets de leur instrument, créateurs avide de liberté et reconnus de... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2018

Ndosi / Ladd / Kassap / Hall - Epiphany

Pour un agnostique comme moi, l'Epiphanie, c'est quelque chose d'assez prosaïque : une découverte inattendue, un alliance inédite, des wagons qui se raccrochent, une occasion de bouger son popotin et son cerveau sur autre chose que les tubes de rap français qu'il faut aimer quand on est de gauche;Bref, tout sauf le pain quotidien.On pourrait ajouter que l'épiphanie, c'est aussi l'occasion de goûter à mon gateau préféré, avec de la frangipane et un morceau de céramique dedans. Mais on s'égare entre païens.Epiphany, au sens de Across... [Lire la suite]
08 février 2018

Sylvain Guérineau & Kent Carter - Couleurs de l'exil

Puisqu'il est souvent question de fidélité lorsque nous évoquons Improvising Beings, puisque cela doit être l'un des qualificatifs les plus utilisés concernant le label, autant continuer sur notre lancée, et parler de Sylvain Guérineau qu'on avait pu entendre il y a un an en Quartet avec deux grands improvisateurs japonais et le contrebassiste Kent Carter, remarquable catalyseur d'énergie et organisateur des flux et des mouvements.On ne sera pas surpris de retrouver Carter et Guérineau ensemble pour observer les couleurs de l'exil.... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 février 2018

Jackson Jr / Payen / Rosaly / Perraud - Twins

Voici donc le patient 0.Après des mois d'échanges acharnés, d'allers et de retours infinis et qui continuent toujours entre Paris et Chicago, après plusieurs disques aussi remarqués que remarquables, voici l'un des orchestres avec qui tout a commencé pour Across The Bridges. Alors que Mike Ladd a emmené Sylvain Kassap dans ses bagages pour rencontrer Dana Hall, alors que dans les premiers mois de 2018 nous aurons une alliance tonitruante entre Keefe Jackson et Peter Orins, la 14e du nom, le disque publié au début de l'automne remonte... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 février 2018

Bernard Santacruz - Tales,Fables And Other Stories

C'est amusant de réécouter un concert dont on était. Parce que le concert de Bernard Santacruz, ce solo de contrebasse dans la salle des nus de l'école des Beaux-Arts de Rouen, cette salle en vieille pierre blanche qui avait peut être connu un Géricault incapable de dessiner des pieds, j'en étais. Inutile de revenir dessus, les heureux possesseurs du disque auront l'occasion de lire la description chaleureuse et détaillée de Pierre Lemarchand, l'organisateur du Festival Jazz à Part qui accueillait, en novembre 2015, le contrebassiste... [Lire la suite]

12 décembre 2017

Les Meilleurs disques 2017

C'est désormais la tradition... C'est même devenu, paraît-il un exercice obligé, à l'heure dite. Après avoir déposé une première liste de 25 albums sur la page Facebook de Sun Ship, j'ai replongé dans l'année 2017, fort des plus de la centaine de chronique pour Citizen Jazz ou ce modeste blog qui, j'en fais le serment, va reprendre un peu plus de vigueur en 2018. Alors, qu'en a-t-il été de cette cette année 2017 ? Elle fut riche, peut être moins qu'à l'accoutumée, mais 25 albums se sont détachés nettement à tel point que ce... [Lire la suite]
11 décembre 2017

Tomas Fujiwara - Triple Double

Encore un problème de mathématique, encore un jeu de piste. A croire qu'on aime ça. Mary Halvorson aime rajouter des lames dans ses orchestres, augmentant d'un pupitre à chaque disque comme les athlètes à la perche. Pléthore sont les double quartet à axe commun qui démontrent qu'en chevauchant les tâches, sept équivaut parfois à huit. Des dizaines de disques sur ce blog posent la question de la forme de l'orchestre et de ses intéractions, des relations entre les solistes et les sections, jouent l'amalgame de timbres, la force de... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 novembre 2017

Barbares - Débris d'orgueil

Lorsqu'on regarde la définition commune de Barbares, dans les dictionnaires, on peine à croire dans un premier temps qu'il s'agit des quatre musiciens qui se présentent devant nous dans un quartet qui ressemble à s'y méprendre à un all-star de Fou Records, si l'on fait abstraction du grand batteur nippon Makoto Sato qui ne dépare pas dans le paysages.Non, ce quartet n'est pas pas « à un niveau inférieur d'humanité ». Il n'est pas « primitif », ou alors dans une acception chamanique, d'une spiritualité presque animiste, qui sacralise... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 octobre 2017

Fabrice Favriou / Jean Luc Petit / Julien Touéry

L'image sur la pochette, grainée de points noirs qui nous font hésiter entre la photo où la gravure représente, sur un ciel laiteux, une plaine désolée qu'on imagine battue par les vents, à bien regarder les arbres, qui ploient sous la pression. Une forme de plénitude, d'immuable s'en dégage, malgré l'apparence hostile.Nous sommes face aux éléments. Et ce sont ces derniers que le trio constitué du guitariste Fabrice Favriou, du multianchiste Jean-Luc Petit et Julien Touéry convoquent à force de sons, de coups de force et de masse... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,